Salon de l’épargne, de l’investissement et du Patrimoine, 1ère édition.

Depuis quelques jours, je vois défiler sur facebook la publication d’un homme, qui encourage les ivoiriens à épargner. Il invite à se priver d’une bière, d’un nouveau sac, d’une nouvelle chaussure pour penser à l’avenir. Son concept  est d’acheter un cahier de plus de 300 pages et d’épingler chaque jour un billet de 2000 F CFA sur une page. A la fin de l’année, l’individu régulier aura constitué une épargne de 730 000 F CFA. Pour de nombreuses personnes, la publication a été une illumination. Plus de 4000 partages et des engagements à démarrer le « club krika » pour s’encourager mutuellement à épargner.

Une de mes méthodes pour épargner

Je ne compte pas essayer la technique du cahier. Je sais déjà que je vais échouer. J’aurai vite fait de retirer du cahier les billets au fil des besoins impromptus. Ce qui fonctionne à mon niveau, en dehors des produits bancaires, c’est le bon vieux système de la « caisse ». Il y a quelques mois j’ai acheté une tirelire. Elle a le mérite de m’empêcher de puiser à volonté dans l’épargne que je suis en train de constituer. L’effort que je dois fournir pour chercher un couteau ou un marteau afin d’ouvrir la caisse constitue un frein significatif à mes ardeurs. Chaque fois que je mets de l’argent dans la caisse donc, j’écris le montant dessus. Ainsi, je sais avec exactitude ce que je garde. Le contenu n’est pas une surprise. En outre, de temps en temps, je marque même la date à laquelle j’ai prévu d’utiliser cette épargne. Anniversaire, voyage, soldes commerciales….

Avec la vie qui devient de plus en plus cher, les salaires qui ne connaissent pas de hausse, épargner est de plus en plus difficile. On remarque donc un vif intérêt de la population pour toutes les techniques qui peuvent permettre de constituer un « budget de sécurité ». Certains vont plus loin que l’épargne en recherchant des moyens d’investir et faire fructifier leur argent.

Salon de l’épargne, de l’investissement et du Patrimoine

Le 31 octobre prochain, se tiendra à Abidjan, au Sofitel Hôtel Ivoire, à l’occasion de la journée internationale de l’épargne, la première édition du Salon de l’Epargne, de l’Investissement et du Patrimoine. Ce projet porté par le Groupe Ecobank à travers ses filiales EDC Asset Management et EDC Investment Corporation, en partenariat avec ADDICT L’AGENCE, est conçu comme un lieu de formation, d’échanges et de solutions couvrant toutes les problématiques liées à l’épargne et aux investissements.

Quelle est l’épargne profitable? Vers quels placements s’orienter afin de garantir son futur? Comment donner une nouvelle dynamique à son épargne et à son investissement? Comment épargner et investir quand on n’a aucune connaissance des différents leviers existants sur les marchés financiers?

Ecouter des professionnels

Autant de questions auxquelles viendront répondre le salon et son panel d’experts, à travers des sessions plénières, des Master Class, des animations thématiques et des stands d’exposition. J’espère pouvoir me libérer pour profiter de ces orientations de professionnels outillés.

L’entrée au Salon est gratuite, mais sur inscription préalable à l’adresse http://salondelepargne.com/demande-de-badge/. Si vous y allez, faites un feedback de ce que vous aurez appris.

Vous pouvez aussi liker la page facebook https://web.facebook.com/salondelepargne pour demeurer informés.

Related Posts

STARTIMES ouvre sa saison des expositions d’outre-mer

La Côte d'Ivoire, une influence culturelle remarquée Parrainée par le Bureau Municipal de la Presse,

Ouverture de la CGECI academy 2018 au Sofitel Ivoire

L’Afrique si riche en ressources naturelles et en matières premières ne récolte qu’un infime bénéfice

Prix Impact Educatif: une initiative Vivo Energy Côte d’Ivoire

Modératrice d’un jour Je ne compte plus le nombre d’évènements auxquels j’ai eu à participer
Photo de famille Belife Insurance

Belife Insurance offre une journée éducation scolaire

L'hôtel Palm Club a abrité ce vendredi 07 septembre 2018 la deuxième édition de la

Laisser un commentaire