Yelo Pèppè : Maggi lance son « piment jaune » en Côte d’Ivoire

Je ne suis pas une grande consommatrice de vidéos en ligne. Je dois l’avouer je suis avare en utilisation de mes datas.  Alors quand j’ai vu que Maggi lançait il y a quelques mois Yelo Pèppè, une web-série, j’ai regardé le premier épisode et je suis passée à autre chose.

De plus, je n’ai aucune patience. Attendre qu’un nouvel épisode sorte chaque semaine ?  Trop difficile. Pourtant j’ai bien aimé le mélange de langues, les costumes, le jeu des personnages, les mises en scène. Je n’ai pas été surprise d’apprendre que c’était l’œuvre de Sparrow Productions de la Ghanéenne Shirley Frimpong Manso. La plupart de ses films et séries que j’ai regardée sont vraiment bien faits : Life and living it, Scorned, Adams Apples, 6 hours to christmas, the perfect picture, a sting in a tale, Checkmate…

Et puis il y a eu cette invitation au lancement de la série Yelo Pèppè en Côte d’Ivoire. J’ai donc voulu me mettre à jour et j’ai parcouru les 30 épisodes d’affilées avant de me rendre au Majestic Ivoire ce 28 Août. Sur cet aspect donc la cérémonie d’hier ne m’a pas appris grand-chose. Seuls 4 épisodes ont été diffusés. Mais entre le cocktail, la projection et le barbecue en bordure de piscine, j’ai passé un agréable moment. Nestlé a mis les petits plats dans les grands pour ses invités.

J’ai appris pendant le lancement que Yelo Pèppè c’était un 4 en 1 : la série qui met en lumière les nombreux défis auxquels les femmes africaines modernes sont confrontées en tentant de trouver le juste équilibre entre fournir une alimentation nutritive et saine pour leur famille et les exigences de la vie moderne, des recettes de cuisine pour apprendre au public à manger sainement, des astuces de cuisine et enfin un forum de discussion où les actrices débattent de thématiques abordées dans le film. Un concept assez novateur il faut l’avouer.

 

Il y a deux ivoiriens qui jouent dans Yelo Pèppè : Aurélie Eliam et Landry Gnamba. Aurélie Eliam est une des actrices principales. Elle campe bien le rôle de Aïda, une working lady, musulmane qui veut que sa famille file aussi droit que sa carrière et met un point d’honneur à ce que ses enfants et son époux mangent sainement. Quant à Landry Gnamba, il joue l’époux de Marie, une conseillère conjugale un peu trop féministe qui a du mal à gérer son foyer. Il est le mari à la plastique presque parfaite, son métier de coach sportif dans le film oblige. Chrétien engagé il est peiné de voir son épouse plus active dans les couples des autres que le sien. Il est très présent pour son fils.

La façon dont Landry Gnamba s’est retrouvé dans cette série m’a particulièrement touchée. C’est Aurélie Eliam qui avait entendu parler du casting. Elle lui a demandé de lui donner la réplique afin de réaliser quelques vidéos qu’elle allait faire parvenir à la production du film, ce qu’il a accepté. Quelques jours après l’envoi des vidéos, on lui a annoncé qu’elle était retenue pour le rôle d’Aida et que le jeune homme avec qui elle avait réalisé les scènes intéressait aussi la production. Voici comment il a été embarqué dans l’aventure.

A peine arrivés à Accra pour le tournage, Landry perdait son père. Un coup dur pour lui et pour toute la production. On ne savait pas s’il allait rentrer en Côte d’Ivoire ou poursuivre la série. Finalement le programme arrêté pour les obsèques lui a permis de rester pendant tout le mois de tournage. Aurélie Eliam a loué son courage et après avoir entendu cette histoire, il a gravi quelques échelons dans mon estime.

Bref, je vous invite à jeter un œil à la série Yelo Pèppè et dire ce que vous en pensez. Je n’ai pas encore réussi à déterminer mon personnage préféré mais je sais au moins qui ne l’est pas. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, c’est de Mina la blogueuse qu’il s’agit. Loooool.

 

Related Posts

Abidjan Capitale du Rire du 06 au 08 Décembre 2018

L'humour ivoirien, l'humour de toute l'Afrique Si la capitale économique ivoirienne s’est naturellement imposée comme

La Côte d’Ivoire présidera le Conseil de Sécurité de l’ONU

La Côte d’Ivoire présidera le Conseil de Sécurité de l’ONU pendant le mois de Décembre.

Salon de l’épargne, de l’investissement et du Patrimoine, 1ère édition.

Depuis quelques jours, je vois défiler sur facebook la publication d’un homme, qui encourage les

STARTIMES ouvre sa saison des expositions d’outre-mer

La Côte d'Ivoire, une influence culturelle remarquée Parrainée par le Bureau Municipal de la Presse,

Laisser un commentaire