La Côte d’Ivoire présidera le Conseil de Sécurité de l’ONU

La Côte d’Ivoire présidera le Conseil de Sécurité de l’ONU pendant le mois de Décembre. Une annonce qui a été faite avec beaucoup d’enthousiasme par le Ministre des Affaires Etrangères Monsieur Amon Tanoh lors d’une conférence de Presse le Vendredi 23 Novembre 2018.

Présence de la Côte d’Ivoire au Conseil de Sécurité

Après plus de 26 ans d’absence au Conseil de Sécurité de l’ONU, la Côte d’Ivoire avait obtenu de nouveau la qualité de Membre non permanent pour la période 2018 – 2019. Son mandat lui a permis de participer à des rencontres de haut niveau et de prendre le lead sur la question bissau-guinéenne en initiant une résolution sur la Guinée-Bissau, votée le 28 février 2018, en vue de faire endosser, par le Conseil de Sécurité, les sanctions prises par la CEDEAO et entérinées par l’Union Africaine concernant ce pays.

Plusieurs autres thématiques d’importance, endossées par notre pays, ont fait aussi  l’objet de son engagement au sein du Conseil : les menaces contre la paix et la sécurité internationales ;  femmes, paix et sécurité ; le maintien de la paix et de la sécurité internationales ; la consolidation et la pérennisation de la paix ; la protection des civils en période de conflit armé ;  l’amélioration des opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Présidence du Conseil de Sécurité

 La Côte d’Ivoire présidera le Conseil de Sécurité de l’ONU pendant le mois de Décembre. Cette présidence sera axée sur le partage d’expérience en matière d’opérations de maintien de la paix, ainsi que sur la problématique de la stabilité et du développement économique. A cet effet, notre pays organisera deux grands débats à New-York :

  • Un débat présidentiel, prévu le 5 Décembre, sur le thème : « La reconstruction économique post-conflit pilier de la consolidation et de la pérennisation de la paix, et facteur de stabilité et de sécurité ». Il permettra de réfléchir sur les rapports entre le développement économique et la consolidation de la paix, de même que sur les synergies à établir entre les agendas de développement durable et les objectifs de paix et de sécurité.
  • Un débat ministériel, qui aura lieu le 6 Décembre, sur le thème : « une plus grande implication des Etats et des Organisations sous-régionales pour plus d’efficacité dans la prévention et la résolution des conflits, en étroite coopération avec les Nations Unies ». Ce débat aura pour objectif d’amener à une grande implication des acteurs régionaux et sous-régionaux aux côtés des Etats, et de montrer la nécessité d’une meilleure coopération de ces derniers avec les Nations Unies, pour plus d’efficacité dans la prévention et la résolution des conflits.

Pendant la présidence ivoirienne du Conseil de Sécurité, trois projets de résolution seront négociés et éventuellement adoptés. Il s’agit de :

  • La résolution sur le financement des opérations africaines de paix, portée par les A3 (Ethiopie, Guinée Equatoriale et Côte d’Ivoire) ;
  • La résolution sur l’Etat de droit dans les opérations de maintien de la paix, portée par la Côte d’Ivoire et les Pays-Bas ;
  • La résolution sur la réforme du Secrétaire Général «Action for Peace» A4P, portée également par la Côte d’Ivoire et les Pays-Bas.

Par ailleurs, la Côte d’Ivoire, qui souhaite marquer son passage à la présidence du Conseil de sécurité, envisage d’y ajouter une dimension culturelle à travers l’organisation d’activités mettant en valeur la richesse du patrimoine national. A cet égard, elle a prévu des prestations de groupes artistiques ivoiriens, au niveau des arts de la scène ainsi que des séances de découverte de l’art culinaire ivoirien. Il est également prévu un vernissage sur l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). Ce volet permettra, à travers des images inédites, de revisiter les grands moments des activités de l’ONUCI qui ont contribué à faire de cette mission, une success-story.

Related Posts

Abidjan Capitale du Rire du 06 au 08 Décembre 2018

L'humour ivoirien, l'humour de toute l'Afrique Si la capitale économique ivoirienne s’est naturellement imposée comme

Salon de l’épargne, de l’investissement et du Patrimoine, 1ère édition.

Depuis quelques jours, je vois défiler sur facebook la publication d’un homme, qui encourage les

STARTIMES ouvre sa saison des expositions d’outre-mer

La Côte d'Ivoire, une influence culturelle remarquée Parrainée par le Bureau Municipal de la Presse,

Ouverture de la CGECI academy 2018 au Sofitel Ivoire

L’Afrique si riche en ressources naturelles et en matières premières ne récolte qu’un infime bénéfice

Laisser un commentaire